Le 30 juin 2002

Cher Maxi-Méliniste, cliquer pour agrandir

L'idée de créer une nouvelle émission pour Méline nous paraît excellente, mais peut-être légèrement prématurée. En ce qui nous concerne, pour rester un poil de chouia plus raisonnable (les chouias étant de très petits animaux, leur pilosité est carrément microscopique), nous aimerions beaucoup que MM anime pour commencer une nouvelle rubrique. Par exemple l'accueil d'une personnalité pendant les préparatifs de l'émission, ou même pourquoi pas qu'elle prenne en partie la direction d'un épisode. 

Mais nous avons également une autre idée, plus ancienne, développée ci-dessous : 

1) Depuis très longtemps, les coulisses quelles qu'elles soient passionnent la plupart des gens ; par exemple celles des théâtres, où l'on accueillait et accueille toujours les amis, les privilégiés, les Rois et/ou leurs petites cours.
Bien avant la vogue actuelle des "making of", ce genre de thème a été utilisé dans pas mal de films "La Nuit Américaine" de Truffaut est un exemple célèbre mais en réalité, les metteurs en scènes qui ont filmé leurs propres tournages sont nombreux.
Pour prendre des exemples un peu plus actuels, on pourrait citer les paddocks de la Formule 1, lieu de rendez-vous de quelques happy few réellement triés sur le volet ; ainsi que les à-côtés du Crazy Horse Saloon montrés lors de chaque fin d'année, ou presque. C'est-à-dire le recrutement des danseuses, les recommandations au sujet de leur comportement, les cours de gym, de danse classique et moderne, leurs répétitions (évidemment), la très stricte surveillance de leurs poids, certains de leurs loisirs, les séances de maquillage et autres préparatifs avant le spectacle, et même leurs joggings ! ce qui montre bien que les petits détails peuvent être amusants et parfois très intéressants.

2) Les remix de TLMP sont loin d'être inintéressants, eux aussi, mais à la place de l'un d'eux, nous suggérons donc à Thierry, Serge, Catherine et France2 de réaliser un "making of" de leur grôôssse production. 
Puisque nous estimons sans vouloir flatter personne que cette émission est ce qu'on fait de mieux depuis la bonne époque de Nulle Part Ailleurs, nous sommes persuadés qu'explorer les entrailles de TLMP intéresserait beaucoup de téléspectateurs. Alors oui, d'accord, il est probable que ce ne serait pas une toute première en télévision ; mais à notre connaissance, l'idée n'a jamais été exploitée à fond.

SCENARIO
(imaginé en 2002) 

  1. Conception de l'épisode
    Qui va-t-on inviter ce coup-ci ?... C'est sans doute avant tout le boulot de Thierry Ardisson et Catherine Barma, mais attention ! il faut s'y prendre à temps pour que les personnes concernées soit encore disponibles, donc suivre l'actualité de près.
    - Appeler ces gens un par un, ce qui n'est sans doute pas le plus simple. 
    - Quels seront les collaborateurs/animateurs en plus de Baffie ? Titoff ? Pascal Sellem ? Michaël Youn ? (une dizaine de désoles pour ceux qu'on oublie).
    - Imaginer les thèmes du jour : le jeu idiot avec Corti, Thallia et Titia (envolées sous d'autres cieux après la rédaction de ce texte), le blind test, etc... Ce qui se discute probablement aussi pour une grande part entre Thierry Ardisson et Catherine Barma, mais sans doute également avec d'autres personnes.
    - Pour l'illustration musicale, c'est plus simple : Béatrice Ardisson.

  2. La mise en place
    - La décoratrice, Michèle Sarfati, et le travail de ses "petites mains".
    - Les électriciens, entre autres pour la série de moniteurs installés dans tous les coins du studio.
    - L'éclairage (Jean-Bernard Favero-Longo, Eric Caurant, etc.) pour qu'il ne fasse pas noir dans la salle, ce qui rendrait les images monotones, et pour que les invitées soient contentes de leur tête sur l'écran (sûrement les mecs aussi).
    - Les cadreurs (Françoise Bas, etc., et Laurence Jouin qui les dirige) en train de manipuler leur joli matos.
    - Régler le son d'ambiance, de la jactance des personnes qui se mettent à table, des illustrations musicales, etc.

    L'équipe de "Tout Sur l'Ecran Prod" (avec plusieurs photos) au premier juin 2002 : clic  (tenez-vous à la rampe car ce lien va vous propulser vers le bas)

  3. L'accueil
    - Arrivée des spectateurs aux studios de St Denis. (en savoir plus)
    - Ces même personnes reçues à l'intérieur des locaux.
    - Les célébrités se présentent à leur tour, elles sont accueillies par Ardisson ? Barma ? Khalfon ? un peu Méline ? plus ou moins tout le monde ?

  4. Derniers préparatifs
    - Maquiller lesdits pipôles.        
    - Sonoriser individuellement chaque invité et chaque collaborateur de T. A. pour obtenir autre chose qu'un big brouhaha.
    - Le minutieux travail de la script (Catherine Arnoux), qui ne peut rien oublier sinon il y a déshabillage (pour ceci non plus, nous ne sommes pas tout à fait certain).
    - "Chauffer" les spectateurs est le boulot de Bouly.
    - Chiffon, la styliste, a surtout du travail avec Titia, Thallia et Corti.

  5. L'émission démarre
    - Derrière le masque d'un grand rideau, le réalisateur (Magnéto Serge Khalfon, bien sûr) manipule tout un tas de petits boutons d'un oeil (!) en regardant une trentaine d'écrans de l'autre.
    - Son bras droit le seconde dans la salle (une certaine Méline Micciché, dont vous avez peut-être déjà entendu parler)
    - Les cadreurs doivent tenir compte de multiples paramètres pour bien faire leur boulot, pas facile mais certainement assez fun.
    - Un spectateur, bourré comme le Diable, essaie d'attraper Agatha (l'Ange Blond) chaque fois qu'elle s'approche, il faut le gérer en restant sympa.
    - Catherine Barma, la productrice, supervise le tout.

  6. TLMP a pris sa vitesse de croisière
    - Il y a chaque fois des longueurs, des erreurs, des bredouillages, des propos qui "dépassent la pensée", des vannes vraiment trop grossières, d'inévitables problèmes techniques, donc il faut recommencer certaines séquences. Par contre, pour celles qui ont trop peu d'intérêt, il suffira d'un coup de ciseaux (numériques).

    L'émission se termine
    - Le petit "raout" de la fin : Thierry Ardisson saute sur son paquet de... clopes ? et Béatrice se montre enfin, parfois. Ceux qui le désirent se jettent encore quelques coups de champ' derrière la cravate, ou suçotent un tarpé. Ensuite il y a sans doute une 4e mi-temps dans une boîte à la mode peut-être échangiste mais ça, c'est du privé.

  7. L'après l'émission
    - Le  montage travail essentiel s'il en est s'apprête à être exécuté de main de maître par José Sanz Navarro et ses collaborateurs, sous l'oeil attentif de Thierry Ardisson. Nous ne leur reprocherons qu'une chose : la brièveté des apparitions de l'assistante de réalisation, quasiment toujours réduite au silence et assez souvent placée dans l'ombre très peu complice du décor.

  8. Le fil conducteur
    Alors maintenant, devinez qui pourrait faire de tout cela un ensemble cohérent... Eh ! bien Méline, évidemment ! puisque son boulot est d'avoir l'oeil à tout... ou presque.

  9. And last but not least
    - Ce surprenant bêtisier qui doit certainement exister et qu'on ne nous montre jamais.
    -
    Ben non, aux dernières nouvelles, les rushes ne sont pas conservés. Dommage ! 

Dernière p'tite idée
Ce making of pourrait très bien cacher son jeu, avec un épisode qui serait présenté comme d'hab dans les médias, et qui commencerait par, au choix : Méline sortant du métro rangeant son scooter descendant nonchalamment de sa Goldwing après un ultime wheeling faisant un créneau d'enfer avec sa Benz Classe A puis tirant la chevillette pour faire choir la bobinette du studio, avant de gambader jusqu'au fond des loges pour allumer le poêle à charbon (une très belle antiquité), et voilà, la suite de cette longue suggestion se trouve plus haut.

------------------------------------------------

Pour conclure :
Cher Maxime, quoique l'on vienne d'écrire, nous ne demanderions pas mieux que la personne qui vous (et nous) a si bien interpellés ait son émission pour elle toute seule, mais ça, vous l'aviez certainement déjà deviné.

Tim.

 

retour au point II du scénario

L'équipe complète de TLMP
générique du 1er juin 2002

  • France 2 vous a...

  • proposé "Tout Le Monde en Parle", un magazine...

  • présenté par Catherine Barma et Thierry Ardisson...

  • animé par Thierry Ardisson et...

  • réalisé par Serge Khalfon

  • Production exécutive : Jean-Hugues Noël pour "Tout Sur l'Ecran"

  • Rédactrice en chef : Laurence Tricoche

  • Programmatrices : Endrika Franc, Stéphanie Phélippé

  • Illustration sonore et blind-test : Béatrice Ardisson, Delphine Binos

  • Assistante de réalisation : Zut ! le stupide trou de mémoire !

  • Enquêtes : Isabelle Siri

  • Conception lumières : Jean-Bernard Favero-Longo

  • Directrice photo : Laurence Jouin

  • Direction production : Antonio Ferreira, "Climsy"-Clémence Colombani

  • Coordinatrices : Line Bizet, Emmanuelle Boyer-Maroy

  • Documentation : Pascale Ankaoua, François de Lapomarède, Sabrina Antunes, Fabrice Augendre, Samantha Baugard, Jean-Philippe Bodin, Vanessa Désert, Boris Ehrgott, Gwenaëlle Le Gall, Marthe Neef, François Puech

  • Equipe de production : Stéphane Amphoux, Bouly, Olivier Capmas, Ludivine Deschamps, Alexandra Diallo, Rozenn Fourgeaud, Cyril Graffin, Mohammed Hachem, Karima Hassani, Leslie d'Illouz (restée là, elle), Thiphaine Legrand, Sandrine Mazéas, Marie Olivereau, Nora Raï, Danièle Regnier, Pierre-Marie Roques, Agatha Rouland

  • Scriptes : Frédérique Arnoux, Joss Medjekane

  • Sampler : Didier Drussant

  • Décor : Michèle Sarfati

  • Imitateur : Daniel Herzog

  • Cadreuses et cadreurs : Françoise Bas, Marina Charles, Eric Foucard, Marc Jusot, Wilson Laderreau, Patrick Legorre, Manuel Masson, Thierry Téodori, Philippe Ray

  • Equipe lumière : Eric Caurant, Nathalie Blond, Bernard Geay

  • Maquillage : Valérie Balavoine, Elizabeth Fausti, Caroline Lesgourgues

  • Coiffure : Adam pour Thierry Lothmann, Romuald

  • Stylisme : Chiffon

  • Montage : José Sanz Navarro, Frédéric Scherer, Fred "the apple" Pom

  • Synthé : Kaïs de Bali

  • Avec la collaboration de : Pascal Argence

  • Attachées de presse : Françoise Doux, Emelyne Medina-Defays

  • Unités de programmes de France 2 : Jean-Baptiste Jouy

  • Espérons que nous n'avons oublié personne...
     

 

 


photos de l'équipe (clic)

 

  sommaire